Montier en Der – un voyage aux quatre coins du monde

17 au 20 Novembre 2016  – 20ièmeFestival de la photo animalière et de nature .

Après trois journées  passées à Montier en Der au festival de la photo animalière et de nature j’ai l’impression de rentrer d’un grand voyage au bout du monde.

Au premier abord on peut se poser la question : Pourquoi ce festival à Montier en Der ?

Proche du lac du Der réserve naturelle de la faune et de la flore, lieu choisi par des milliers de grues pour faire escale lors de leurs migrations, Montier en Der possède en outre des haras nationaux centre d’élevage du cheval ardennais, un hippodrome, une abbatiale, tant de lieux magiques qui sont utilisés pour l’occasion.

250 exposants, 2000 photos de nature, d’animaux et de reportages pour cette 20e édition, répartis sur 15 sites, à l’intérieur comme à l’extérieur, rendez-vous incontournable des photographes amateurs et professionnels mais pas que … la preuve nous y étions.

Je n’ai pas besoin de dire que les photos, présentées le plus souvent en très grand format de qualité remarquable, sont des chefs d’œuvre. Je ne peux qu’être admirative moi qui avoue ne savoir faire ( hélas trop souvent ) que du flou.

Les artistes photographes sont présents, souriants, ne demandant qu’à communiquer sur leurs aventures vécues. Ils ont parcouru le monde avec leur lourd matériel. Ils ont souvent recherché à pied  le meilleur endroit, attendu durant des heures ou des jours la bonne lumière ou le passage de leur proie photographique. Ils ont occupé des caches inconfortables parfois sous un soleil de plomb ou dans un univers gelé.

Ces hommes et ces femmes (oui, oui, il y en a aussi) tout comme moi aiment voyager, mais ils savent partager leur passion en rapportant de merveilleuses photos et chaque année j’ai beaucoup de plaisir à aller les découvrir et échanger avec eux.

Pour le blog j’ai pris quelques photos de photos, piètre reflet de la réalité, juste pour le souvenir et pour vous donner une idée.

Photo animalière :

Les animaux de la planète, ils sont tous là ou presque et cela depuis 20 ans. Féroces avec la gueule encore sanguinolente ou en parades amoureuses, à plumes à poil ou à écailles, gros, très gros ou microscopique et même « nanos », en noir et blanc en couleur en groupe ou en gros plan. Bref je devais faire un choix.

Je les ai choisis sympas, touchants, curieux, joueurs ou espiègles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis quelques autres, dans des paysages d’ici ou d’ailleurs, au fil de mes découvertes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Allez encore quelques uns pour le plaisir.

Les expositions ont lieu sur 15 sites différents tous proches du lac du Der occupé à cette saison par des milliers de grues cendrées.

grues-au-der-durant-le-festival
Pas terrible cette photo là … elle est de moi.

Exposition Taïga dans la cour des haras :

Les haras de Montier sont monopolisés pour la circonstance, un spectacle équestre était même de la partie cette année.

C’est sous la pluie que nous avons admiré ces très belles photos exposées à l’extérieur.

Concours international sur le site de l’abbatiale:

113 photos sélectionnées pour le concours auquel participent 32 nationalités cette année.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos ou livres de photos de nature :

Ma carte postale du Festival:

Bon assez parlé j’ai l’impression de ne vous avoir encore rien dit, rien montré. D’ailleurs sur une carte postale il n’y a pas beaucoup de place alors il est temps que j’aille à l’essentiel. Par exemple j’aurais pu écrire:

«  Notre WE à Montier s’est bien passé très intéressant avec une ouverture sur des reportages. C’est ainsi que nous avons croisé les pas de Matthieu Ricard moine Bouddhiste et du Dr Pathak qui oeuvre pour les plus démunis en Inde. Plein de belles photos de nature et d’animaux. »

Ou encore:

« Le WE dernier nous étions au festival de la photo animalière et de nature de Montier en Der. On en profite chaque année pour revoir nos amis, Martine et Didier fans de photos et experts en la matière. Il y avait des exposants du monde entier et de très belles photos, c’est une façon de faire un grand voyage. De plus cette année il y avait plusieurs reportages sur l’Inde qui nous ont beaucoup touché. Sur les veuves blanches, sur les femmes vitriolées sur le Népal et les moines bouddhiste et nous avons croisé les pas de Matthieu Ricard, moine bouddhiste français qui vit dans un monastère au Népal et qui est porte-parole du Dalai Lama pour la langue française. Etait présent également le Dr Pathak  que je ne connaissais pas mais qui donne sa vie aux plus démunis en Inde. »

Nous y voilà:  Venons en à ce qui m’a le plus marqué durant ce 20ième festival.

Les grands reportages du festival:

Nouveau thème cette année des sujets ethnologiques sur de grandes causes humaines. Ambassadeur du festival Matthieu Ricard qui a donné une conférence :  » l’altruisme « , et, parrain du festival le Dr Pathak.

medm-ricard64
Matthieu Ricard
meddocteur-patack52
Dr Bindeshwar Pathak parrain du festival , accompagné de Xavier Zimbardo photographe et écrivain

Lien: Bindeshwar Pathak et Xavier Zimbardo

Reportage photos : la révolution des « Veuves blanches »  : « Angels and ghost street »  par Xavier Zimbardo.

Reportage photos sur les femmes indiennes vitriolées  » Les visages du courage » par Denise Nicolini.

med20161119_18254445
Jeunes femmes vitriolées souvent par leur famille qui n’a pas les moyens de payer la dot de mariage !!!! reportage insoutenable
med20161119_18272747
On peut lire sur leur t-shirt  » STOP ACID ATTACKS « 

Matthieu Ricard :  » lumières du toit du monde »

Portraits du rift de Benoit Feron

Ou encore Chez les Nenet (Oural arctique) de Michel Rawicki.

Et voilà pour le blog, car il y en avait beaucoup d’autres. Peut-être vous ai-je donné l’envie d’y aller en novembre 2017.

Publicités

14 réflexions sur “Montier en Der – un voyage aux quatre coins du monde

  1. Bonjour Marie-Blanche,
    Je connaissais le Lac de Der car des amus y allaient souvent s’y reposer en camping car. Mais je ne savais pas qu’il y avait cette exposition. Pense à nous alerter l’année prochaine à l’avance par un article ! J’aimerais bien y aller… si ça ne tombe pas le week-end du Beaujolais nouveau comme cette année (nous avons nos habitudes pour cette occasion avec des amis).
    Bonne journée 💋
    Sylvie

    Aimé par 1 personne

  2. Dommage que ce soit un peu trop loin pour moi… Je suis moi-même photographe amateure, ce festival me semble vraiment génial, j’aime particulièrement les photos animalières et la nature, c’est surtout le genre de photo que j’aime faire. Merci pour le partage.

    Aimé par 1 personne

  3. Hello Marie-Blanche,
    Magnifique cette superbe balade. Effectivement, cela donne envie de réserver un WE en novembre prochain, tant la qualité des oeuvres des artistes que la variété des thèmes abordés mettent l’oeil en émoi.
    Juste un point sur lequel je ne suis pas d’accord, tes photos sont très loin d’être floues et je suis toujours ravie de te suivre dans tes voyages et à travers tes albums !
    A bientôt
    Aline

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s