En direct du Raid Persia – Iran – Deuxième partie – Traversée de la Turquie

 

Du 15 au 19 Septembre – De Thessalonique à Agri – 4 jours en Turquie – 2220 kms

cropped-dsc_04821.jpgLa route, la route, la route… De l’autoroute sur les premiers 1300 kms puis deux belles journées incluant quelques très belles pistes. Sur la carte la distance parcourue.

Ce soir, 19 Septembre 2016, nous sommes à AGRI à 200 kms de la frontière Iranienne.

Résumé des quatre jours:

Etape 2  : THESSALONIQUE -ISTANBUL 616.6 kms

Istanbul, métropole incommensurable de 14 800 000 habitants qui s’étend à plus de 50 km à la périphérie. On croise les doigts pour ne pas s’y perdre.

Notre hôtel était réservé ainsi que le parking attenant. Belle surprise ! Le genre d’hôtel qui fait oublier instantanément les affres de la route et de l’entrée dans Istanbul.

 

La chambre très cosy avec sa petite fenêtre garnie d’un rideau de dentelle, donne sur les anciennes fortifications et les eaux bleues du Bosphore viennent s’y refléter. Un plus, l’hôtel est situé à deux pas de la place Sultanahmet  ( c’est l’hotel ARMADA, je vous le conseille )

En ce 16 septembre 2016, Fin de l’Aid el Kebir, l’esplanade entre Sainte Sophie et la mosquée bleue, nous parait bien calme. Nous rencontrons très très peu d’européens, la plupart des femmes portent le voile, de nombreux iraniens sont en visite, nous a –t-on dit, à l’occasion des fêtes. En 2015 nous étions là à la même époque la place était noire de monde en pleine journée avec ses flots de touristes.

Nous avons admiré Sainte Sophie, et, face à elle, la mosquée bleue dans les rayons du couchant puis un peu plus tard, lorsque les lumières s’allument et que les jets d’eaux se colorent. C’est magique et en même temps si lourd d’histoire.

Puis avec nos nouveaux amis de raid nous avons partagé un très bon repas de kébab dans une petite rue face à la Mosquée Bleue avant d’aller dormir.

20160917_074235
Sainte Sophie de la terrasse de l’hotel le matin au réveil.

Ha ! il faut que je vous dise, nous avons de nouveaux copains. L’idéal en raid est de rouler à trois voitures. Le choix s’est fait naturellement, par affinité et rapidement dès le premier piquenique dans le port d’Ancône, depuis on ne se quitte plus. Il y a Jean-Jacques et Jaqueline, Raymond et Dominique et nous Jean Paul et Marie-Blanche.

Etape 3  : ISTANBUL – AMASYA  694.5 kms

L’étape nous a paru longue. Il n’y avait pas grand-chose à faire n’y à voir sur des routes à quatre voix. Le réseau routier Turc devient exceptionnel.

Le repas de midi toujours très attendu vint rompre la monotonie.

dsc_0298
Important l’arrêt pour le repas. Quelques règles à observer : à l’ombre, pas trop moche, sans papiers gras …..

Ensuite RAS. J’ai tué le temps en prenant des photos à travers la vitre pour vous donner une petite idée des paysages traversés. Voici un petit diaporama.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je sais ce que vous pensez : « pas génial de traverser la Turquie sur l’autoroute » tout à fait d’accord. Il faut considérer l’autoroute comme un moyen de se transporter d’un point à autre. C’’est notre cas.

La Turquie est un très beau pays, très riche avec un grand passé et des sites anciens magnifiques, des sites naturels exceptionnels. J’ai en réserve un voyage en Turquie que je raconterai un jour prochain.

Fait marquant du jour: l’étape à AMASYA. Tout d’abord l’hôtel dans un caravansérail rénové, puis la promenade à la nuit tombée le long du lac et sur les fortifications.

Etape 4 :  AMASYA- MACKA 461 kms

Belle journée. Très beaux paysages dès le départ d’AMASYA.

Notre première piste.

Des rencontres et un repas de midi à plus de 2000 m.

De très beaux points de vue.

Nos premières aventures. Une piste fraichement bétonnée nous a donné du fil à retordre. A notre approche un ouvrier posait des pierres pour nous barrer le passage et l’on apercevait au loin la toupie de béton en train de déverser son contenu. Heureusement une ambulance arriva juste à point. Nous empruntâmes la piste à sa suite sans demander notre reste pour un détour de 15 kms qui nous amena dans de très belles gorges. 

Hébergement sympathique dans les chalets d’un camp nature et apéritif dans la chambre avant le repas.

Etape 5 :  MACKA- AGRI 446 kms

Ce matin nous pensions visiter le monastère de Sumela. Mais il était fermé pour travaux. Nous avons réussi à l’apercevoir.

dsc_0459
Monastère de Sumela : cliquer pour en savoir plus

Puis nous avons pris notre dose quotidienne de pistes et de bitume.

Un repas local à midi à KOPRUKOY, puis à nouveau la route très belle en se rapprochant d’AGRI.

Nous étions contents d’arriver tôt à l’hôtel à AGRI. Demain sera un grand jour, nous allons passer la frontière. Petit déjeuner à 6 heures…

Soyez indulgents. Pardonnez les fautes et erreurs en tous genres. Internet n’a fonctionné à plein régime qu’après 22 heures. Vous vous souvenez, demain petit déjeuner à 6 h.

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “En direct du Raid Persia – Iran – Deuxième partie – Traversée de la Turquie

  1. Bernard GALAN

    Oui mais tu aimes photographier, tu n’aimes pas être photographiée ( ceci explique cela )
    mais tes amis qui t’aiment et qui t’apprécient aimeraient te voir in situ
    Alors on attends avec impatience!
    Bravo pour ‘ensemble de ton oeuvre.

    J'aime

  2. Eh bien, j’ai eu la réponse à ma question… Vous ne roulez pas les 25 voitures ensemble mais seulement à 3. Ça mesemble plus judicieux. mais vous vous retrouver les soirs où seulement en Iran ?
    Côté paysage, c’est toujours aussi grandiose. Monastère dans la montage, larges champs…
    J’attends la suite 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s